Servir nos citoyens • Créer des opportunités • Surmonter les injustices

Statut des sociétés européennes

Les sociétés européennes du XXIème siècle doivent faire face à de nombreux challenges sociaux, politiques et économiques.

Au niveau social, de nombreux citoyens sont exclus de la société et ne peuvent pas vivre une vie décente. Notre système néglige certains groupes et régions désavantagés. Les piliers de notre système social - le fondement de nos sociétés - deviennent de moins en moins durables. L’immigration et l’intégration requièrent une refonte de nos identités nationales et européenne, et une extension de notre conception de la solidarité.

Les politiques nationales semblent coincées au milieu des vieilles divisions entre gauche et droite et entre libéraux et conservateurs, mais échouent à offrir des réponses dans un monde incertain et changeant. La perception de cette insécurité laisse une place de choix aux mouvements et partis extrémistes, qui proposent des réponses simplistes et irréfléchies aux questions de sécurité, d’identité et de de solidarité. L’Union européenne, le projet politique et social de nos grands-parents et nos parents, est bloqué par des querelles de compétence et par l’échec de s’aligner sur des intérêts communs…

Nos économies nationales font face à des taux de croissance bas, des secteurs financiers qui déraillent et une insuffisance des conditions pour nourrir l’innovation. Les crises économiques ont des effets nuisibles sur nos vies quotidiennes. La divergence des économies devient une menace à la cohésion européenne. La numérisation et l’automatisation du travail menacent de rendre de larges parts de notre force de travail obsolètes, tandis que les marchés mondialisés exercent une pression sur nos niveaux de salaires. Les marchés deviennent de plus en plus influents dans la mise en forme de nombreuses sphères de la société, allant de l’éducation aux arts et aux sciences.

Le mouvement

Volt est un mouvement paneuropéen progressif.

(1) Paneuropéen, car nous sommes convaincus qu’en plus de changements au niveau national, nous avons besoin d’une Europe forte et unie pour se confronter aux challenges décrits.

(2) Progressif, car nous promouvons de nouvelles réponses pour construire un meilleur futur, plutôt que de poursuivre les erreurs d’un long passé révolu.

(3) Un mouvement, car il est temps de s’unir et de devenir un acteur fort pour promouvoir nos convictions.

Volt est profondément convaincu que les états européens et l’Europe peuvent comme un tout surmonter les challenges sociaux, politiques et économiques actuels; et que notre vieux continent peut devenir une aire de sociétés hautement fonctionnelles, vivables et éclairées. Volt croit profondément en la prise de décision démocratique par rapport à son propre agenda politique, et non selon les lignes des doctrines des partis traditionnels.

L’individu, l’Etat et l’économie

Les droits de l’individu

Nous croyons dans le droit des individus à choisir comment ils veulent mener leur vie. Cela inclut les droits de choisir sa religion, son sexe, son orientation sexuelle, sa formation secondaire, sa profession, et ses buts personnels. De plus, nous croyons que les individus devraient avoir le droit et le devoir de contribuer au développement de leur propre communauté, afin de bâtir une société plu efficace et inclusive.

Le rôle de l’Etat

Nous croyons que l’Etat est le garant des droits de chaque individu, le facilitateur de la participation dans la société pour les individus jeunes et vulnérables, et le système de solidarité par lequel nous assurons un standard de vie minimum pour tous. Personne ne doit être laissé de côté. Comme un moyen plutôt que comme une finalité en lui-même, nous croyons que l’Etat doit intervenir aussi peu et aussi rapidement que possible, et aussi longtemps que nécessaire. Nous croyons que le gouvernement doit être régulièrement et démocratiquement élu et que l’efficience de l’Etat dans toutes ses dimensions doit être constamment évaluée.

Une économie libre et juste

Nous croyons qu’une économie de marché libre et ouverte, soumise aux règles d’un système légal fonctionnel et avec des chances égales de participer et de prospérer, crée la meilleure richesse possible pour chacun. Nous croyons qu’un Etat ne peut pas planifier ou prévoir des innovations, mais qu’il a besoin de créer un espace pour que l’innovation prenne place et que la recherche soit encouragée. Nous croyons qu’une économie de marché crée des déséquilibres systémiques qui nécessitent d’être contrebalancés. nous croyons que l’agglomération de richesses additionnelles devrait être possible pour ceux qui travaillent dur. Nous croyons que le droit à une vie décente inclut le loisir. Nous croyons en le besoin de valoriser toutes les professions, en particulier celles qui bénéficient le plus à nos sociétés - par exemple celles dans les domaines de l’éducation ou des soins.

Définition du succès

Notre vision de long-terme s’insère dans trois objectifs fondamentaux :

(1) Maximisation de la prospérité

La maximisation de la prospérité économique des nations européennes de manière durable

(2) Elimination du préjudice et des barrières

L’élimination du préjudice et des barrières sociales qui causent la souffrance et la discrimination d’individus appartenant à des minorités et à des groupes historiquement discriminés, ou qui ont une origine socio-économique défavorisée.

3) Intégration européenne

La création d’un mouvement paneuropéen progressif, basé sur des mouvements progressifs au niveau national, pour favoriser l’intégration européenne dans le futur proche.

Principes pour le secteur public

Lors de la conception de notre politique et du travail sur le secteur public, nous avons souligné trois principes-clés afin d’améliorer l’impact actuel sur l’administration publique :

(1) Innovation

Nous exprimons notre ambition d’améliorer le secteur public et les règles socio-économiques de nos pays en permanence.

(2) Efficacité

Nous exprimons la nécessité de faire le meilleur usage possible de nos ressources humaines, naturelles et économiques afin de combattre le gâchis et valoriser les ressources qui nous sont données. Nous avons souhaité accentuer l’approche de gérance concernant nos ressources naturelles.

(3) Opportunités égales

Nous exprimons notre conviction que chaque citoyen doit faire face aux mêmes opportunités concernant le développement et le succès personnels, indépendamment de l’âge, de la région, origine, sexe, orientation sexuelle et religion. De plus, nous avons l’intention de réduire l’écart entre les plus chanceux et les plus désavantagés de nos sociétés.

Liquid syntax error: Error in tag 'subpage' - No such page slug banking